O-Élémentaire, promenade-spectacle dans les villes fortifiées


CRÉATION 2010 , Promenade-spectacle dans les villes fortifiées du Nord mêlant les arts de la rue et le conte dans une esthétique organique propre à la Cie. O-Élémentaire nous livre une lecture revisitée de l’histoire des remparts de notre région.



Aujourd’hui, Tichouet, la gardienne, ouvre la Porte d’o-Elementaire...
Découvrez la véritable histoire de Remp’art !
Au début, le Remp’art, et bien ce n’était pas le Remp’art...
C’était un Rampant ! Un mur... qui rampe ! Triste et solitaire, avec des écailles de pierre.
Globulégoute d’ô, avec ses bulles qui gouttent à goutte doucement le long, le long du Rampant, étire son coeur, caresse sa vie, arrondit ses angles ! Douces écailles lisses ! Et le Rampant devient Ramp’eau...
Lououtre, tu es mon sang, ma vie, mon miroir sonore dit Ramp’eau à Louloutre en l’écoutant sonner...
Et Ramp’eau, vibrant, devient Ramp’sonne...
Donnez des mots à Arbella ! Des végémots pour nourrir Ramp’sonne ! Les mots le fortifient, le beau le mur pousse, très haut, avec des racines, des feuilles remplies de mots. Il devient énorme !
Et Ramp’sonne devient Ramplante...
Il fait des fleurs d’étincelles, des papillons de feu, des sourires, de l’éclat, c’est Kroak !!!
La poésie suprême, l’émerveillement merveilleux ! Pétille, rigole, pétarade ! fini de végéter ! Vive la fumée !
Et Rantamplante devient Remp’art !



Distribution
Écriture & mise en scène Jérémie Davienne et Célia Guibbert Interprétation Sylvie Bernard, Jérémie Davienne, Célia Guibbert, Benoît Luchier, Yoanelle Stratmann
Crédit photos Christophe Tondeux/Ville de Le Quesnoy